Le peintre avait dit, et il avait raison,

Qu’on ne produirait jamais rien, sur un papier de brouillon.

Il faut prendre le risque de la matière et,

plutôt que celui d’échouer, celui de réussir.

 

Car un brouillon anéantit une possible réussite,

Et l’homme lui-même, n’est pas un essai :

Il est la matière, première, de possibles miracles.